Disney pourrait-il perdre les droits de ses plus célèbres personnages ?

Tout le monde aime les séries. Surtout les bandes dessinées réalisées par Disney. Mais même en ayant tout un public qui leur suive, cette maison de production n'est pas à l'abri de quelques ennuis judiciaires. Dans la suite de cet article, il sera question de celui qu'elle affronte actuellement.
 

Disney faire face à des menaces
 

Très récemment, Patrick Ditko, frère de Steeve Ditko qui est le créateur du personnage Spiderman de Marvel a fait valoir le droit de résiliation des droits d'auteur que Marvel détenait sur le personnage de son frère. Vous pourrez voir ce site afin de savoir plus. Cette action se base sur l'acte de 1976 qui autorise les proches ou héritiers d'une œuvre spécifique de mettre fin à sa licence après une certaine période. Ce qui veut dire que Spiderman n'existera plus ou deviendra la propriété de quelqu'un d'autre que Marvel. En effet, la loi autorise que les proches des créateurs demandent à ce que les droits d'auteur soient transmis entre leurs mains. C'est donc ce que demande Patrick Ditko, frère du créateur de Spiderman, mais il n'est pas le seul, car la liste des héritiers est longue. C'est une bataille judiciaire contre Disney qui a beaucoup d'ennemis.
 

Disney pense mener des actions juridiques
 

Disney, comme toute entreprise dispose d'un arsenal juridique. C'est pourquoi il a intenté plusieurs procès contre les héritiers des créateurs de personnages Marvel afin de pouvoir conserver les droits d'auteur. Lors de ces poursuites judiciaires, Marvel a affirmé que les créateurs des personnages l'ont fait à la demande expresse de la maison d'édition et que lors de la création des personnages, ils étaient conscients que les droits d'auteur de ceux-ci iraient à la société et non à leur famille ou proche. C'est l'argument principal qu'a avancé Daniel Petrocelli, avocat de Marvel. Selon lui, les poursuites judiciaires des héritiers n'ont donc pas lieu d'être. Ce à quoi riposte Marc Toberroff, avocat des héritiers en estimant que cela est injuste que les bénéfices de plusieurs millions de dollars obtenus sur la vente des personnages ne soient pas partagés équitablement. Les procès sont toujours en cours et c'est à la fin de ceux-ci que l'on saura si oui ou non Marvel conserva le droit d'auteur sur ses personnages.