Le skate est-il un sport ?

Apparues dans la première moitié du XX siècle, les planches à roulettes ont fait rêver de nombreuses générations. Presque tout le monde a voulu un jour avoir l’air cool sur son skateboard. Faisant l’objet de polémiques depuis quelque temps déjà, le skateboard est perçu sous divers angles aujourd’hui. S’agit-il d’un sport ? Et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que le skate alors ?

Le skate, désormais une discipline olympique

La planche à roulettes comme on le surnomme sera de la partie en 2020 aux Jeux olympiques de Tokyo. Le skate était vu jusqu’aujourd’hui comme une pratique destinée aux mauvais garçons qui tiraient des coups de fumettes au skate park. C’est le 3 août 2016 qu’il est officiellement reconnu comme une discipline olympique par le Comité olympique international. En 2020, un seul skateur sera sacré champion du monde parmi 80 participants. Découvrez plus d’explications sur ce site.

Le skate: un sport ou un art ?

Si l’on doit prendre appui sur le style et la philosophie du skate, on dirait qu’il s’agit plutôt d’un art. Le but d’un sport est de juger selon la performance de l’athlète alors qu’un art vise plutôt le beau, l’esthétique, l’idéal. Cela s’illustre lorsqu’on considère la similitude du skate à la danse urbaine.

D’un autre point de vue, il ne faut pas perdre de vue que le skate est classé depuis bien longtemps parmi les sports extrêmes. Par ailleurs, il est considéré comme un sport urbain même si les performances ne sont pas réellement quantifiables.

Qu’en pensent les skateurs ?

L’avis des skateurs compte évidemment sur la question. Accrochés à la philosophie du skate, certains adeptes du mouvement, tels que Lucien Clarke, affirment haut et fort que le skate n’est pas un sport. Le skateur londonien trouve même que l’idée d’en faire une discipline sportive est « horrible ». Les skateurs sont plutôt fiers de la mauvaise apparence du concept et ne partagent pas l'avis d’en faire un mouvement de bonne réputation voire d’athlétisme.